Pages vues les 7 derniers jours

samedi 1 avril 2017



Pour Charly Rio, il est important d'avoir des coccinelles dans son jardin, mais elle n'est pas la seule alliée du jardinier : « L'idée pour avoir des coccinelles dans son jardin est de leur offrir un habitat, tels des tas de feuilles, de branches ou de cailloux car elles ne vont pas forcément dans les hôtels à insectes qui sont mis à leur disposition. Il faut savoir qu'une coccinelle ne mange qu'une centaine de pucerons par an, c'est très peu, c'est surtout sa larve qui est intéressante car, lors de son développement, elle peut en manger près de 600 en trois semaines, cela commence à être intéressant. Ce n'est d'ailleurs pas la seule larve qui apporte son aide dans la lutte contre les pucerons, on peut également citer la larve du Syrphe qui a à peu près le même régime, ou le carabe, petit scarabée amateur de limaces », précise le spécialiste.

Apprendre à faire simplement


Profitant de la présence de Charly Rio, les jardiniers amateurs n'ont pas manqué de s'informer sur les meilleures alternatives aux produits de traitement. « Il faut faire simple, il existe des plantes engrais, comme la moutarde que l'on coupe et que l'on laisse sur le sol un mois avant de mettre en culture, elle a l'avantage de repousser le taupin, très amateur de pommes de terre entre autres », indique-t-il.

Le bêchage peu recommandé


Concernant l'entretien du potager, là encore, le spécialiste préfère la simplicité. « On peut laisser tout l'hiver des cartons avec des feuilles mortes sur le sol, ceux-ci empêcheront l'herbe de pousser et conserveront la souplesse de la terre. Concernant le bêchage, il y a moins fatiguant avec la grelinette, qui présente aussi l'avantage de préserver l'équilibre du terrain, il faut savoir que la nature met 100 ans à constituer un centimètre de terre, le bêchage détruit cet équilibre en quelques secondes ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire